City Guide : Málaga, mi amor…

Hola amig@! Prépare-toi à danser au rythme du flamenco, à t’enivrer à coups de tinto de verano, à savourer de délicieuses tapas et à ne plus jamais vouloir rentrer chez toi… Le bonheur a un nom et il s’appelle Málaga. Je t’emmène dans l’une des plus vieilles villes d’Europe, qui est aussi la sixième plus grande ville d’Espagne, située en Andalousie sur la douce Costa del Sol, au bord de la Méditerranée, en plein centre de mon cœur.

Prends ton maillot de bain, une crème solaire indice 99, c’est parti !

Que faire à Málaga ?

  • Commence par faire un tour du côté de la Calle Marqués de Larios, ou Calle Larios pour les intimes, qui n’est autre que la rue principale du centre historique de Málaga et découvre ses pavés lustrés, ses boutiques, ses glaciers (ne passe pas à côté de Casa Mira, une institution malagueña fondée en 1890, testée, re-testée et approuvée par mes papilles un nombre incalculable de fois).

 

casa-mira-malaga-calle-larios.jpg

 

  • Va te dorer la pilule sur la plage de la Malagueta, qui n’est certes pas la plus belle, mais qui reste la plus proche du centre-ville. Pour une plus jolie plage, je te conseille de te rendre en autobus au Peñon del Cuervo, à dix minutes du centre de Málaga en longeant la côte et admire le paysage qui défile devant tes yeux ébahis. Pour une plage digne d’une carte postale que tu n’écris plus depuis les années 80, balade-toi à Nerja, petit bijou rural situé à 50 minutes de Málaga.

 

plage-penon-del-cuervo-malaga.jpeg

 

  • Tout près de la Malagueta, ne manque pas le Paseo del Parque qui regorge de plantes tropicales et de jolies fontaines aux carreaux de faïence au style muy andaluz. Ce parc construit tout en longueur est parsemé de petits espaces pour s’asseoir et profiter de la vie au beau milieu d’une flore à l’excentricité sauvage.
  • Monte à bord de la grande roue panoramique de Málaga répondant au doux nom de Mirador Princess et observe la Cathédrale, le centre historique et la mer à 700 mètres d’altitude. Prépare psychologiquement la batterie de ton appareil photo mise à rude épreuve tandis qu’elle mitraille la totalité de la skyline malagueña. Ton cœur n’est pas prêt.

 

grande-roue-mirador-princess-malaga.jpg

 

  • Visite l’Alcazaba et le Gibralfaro, deux fortifications érigées par l’Espagne musulmane, datant respectivement du XI et XVI siècle. Elles sont reliées par un passage et offre des dizaines de points de vue (autrement appelés arrêts selfie) au cours de la balade. Tu pourras notamment admirer l’arène la Plaza de Toros, la montagne, le port, le Détroit de Gibraltar, la Mairie, la Cathédrale et toute la ville.

 

gibralfaro-alcazaba-malaga.jpeg

 

  • Mange local dans un bar à tapas un peu trop bruyant et savoure l’art de vivre à l’espagnole sous forme de jamón serrano, tortilla de patatas, patatas bravas et autres croquetas. Accompagne ton repas d’un verre de ce cher et tendre Tinto de Verano et laisse ses petites bulles t’enivrer doucement, mais sûrement…
  • Visite la Cathédrale de Málaga, surnommée affectueusement la Manquita (la manchote) car la tour Sud est restée inachevée depuis 1782 par manque de moyens. Malgré sa singularité, la cathédrale, située en plein cœur de Málaga reste l’emblème de la ville et un endroit à ne pas manquer. Je te conseille de visiter également le toit de ce monstre d’architecture qui est assez impressionnant et sympa à visiter à condition d’avoir de bonnes baskets pour gravir les escaliers en colimaçon jusqu’au toit.
  • Sirote un délicieux cocktail sur le toit de l’hôtel Molina, réputé pour être la plus belle terrasse du centre-ville et profite de la vue spectaculaire en compagnie d’une brise légère et rafraîchissante. Vas-y au coucher du soleil pour une ambiance romantique sur fond de golden hour. Mon spot préféré reste le coin sur l’étage supérieur de la terrasse juxtaposé au bar, pour un petit tête-à-tête romantique avec la Manquita.

 

terrasse-hotel-molina-larios-malaga.jpg

 

  • Assiste à la feria de Málaga. Comme tout Malaguène qui se respecte, ne manque sous aucun prétexte l’agitation de la feria et ses mille et unes robes de danseuses de flamenco au mètre carré qui t’en feront voir de toutes les couleurs. N’oublie pas ton verre de Cartojal (vin typique de la ville, aussi doux que de la soie), ta bande de copains et ta bonne humeur.
  • Détends-toi au spa Al Andalus après ce lendemain de soirée difficile. L’établissement a recréé à la perfection l’atmosphère relaxante des bains arabes de l’époque. En effet, le spa regorge de mosaïques, colonnes, décors en stuc et coupoles. Un vrai bonbon pour les yeux… Va du hammam au bain glacé, puis à ta séance de massage en passant par la pause rafraîchissante rythmée par un petit thé à la menthe qui prendra bien soin de ton futur diabète. Malheureusement, je n’ai pas pu photographier l’endroit car cela était interdit et que je suis une personne respectueuse et respectable.

 

hotel-molina-lario-rooftop-malaga.jpeg

 

Où manger à Málaga ?

Pepa y Pepe pour des tapas typiques : Calle Luis de Velázquez, 3, 29008 Málaga, Spain

Kawai Poke Bar pour un poke bowl frais et délicieux que tu peux même composer toi-même : Calle Álamos, 28, 29012 Málaga, Spain

Casa Aranda pour un petit-déjeuner à l’espagnole (churros & chocolat) : Herrería del Rey, 3, 29005 Málaga, Spain

Casa Mira pour les meilleures glaces de la ville : Calle Marqués de Larios, 5, 29015 Málaga, Spain

Où dormir à Málaga ?

Personnellement, j’ai logé dans un AirBnb en plein centre-ville et même si j’ai réservé mon logement seulement quelques semaines à l’avance, j’étais très satisfaite de ce petit studio à bon rapport qualité/prix !

Une dernière astuce…

La plupart des musées et monuments sont gratuits le dimanche, notamment l’entrée dans la cathédrale, l’Alcazaba, le Gibralfaro, le musée Picasso, etc.

J’espère que ce petit aperçu de la vie Malaguène riche en soleil et en couleurs t’a plu. En ce qui me concerne, mon cœur n’en est jamais complètement revenu…

Málaga, mi amor, je reviendrai.

Es-tu déjà allé à Málaga ? Si oui, as-tu aimé ce voyage ?

15 commentaires

  1. Bon c’est décidé, il faut vraiment qu’on aille visiter cette ville ! On vit à Barcelone depuis 4ans et on y a jamais mis les pieds alors que c’est vraiment pas loin. Super article qui donne envie en tous cas.

    J'aime

  2. On peut dire que ton city guide est réussi parce que l’Espagne n’est pas une destination qui me fait rêver (j’ai traversé le pays pour aller au et revenir du Portugal il y a quelques années… et je n’ai pas été très inspirée ^^) et que tu m’as tout de même donné envie de visiter Malaga ! J’espère visiter Gibraltar un jour, et vu que Malaga n’est pas trop loin, pourquoi ne pas s’y arrêter en chemin… 🙂

    Sinon, en voyant que tu parlais de glaces, je me suis demandé si la glace malaga venait justement de Malaga. J’ai donc googlé… et oui, il y a bien un rapport : le nom est dû au fait qu’à l’origine on utilisait des raisins de Malaga dedans ^^.

    J'aime

    1. Coucou, je ne réponds que maintenant… Haha 😀
      Merci beaucoup ma Laurane, contente que l’article t’ait plu, j’ai essayé de détailler les activités au max pour que ce soit intéressant !
      Bisous 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s